Anguille européenne

Anguilla anguilla

Informations générales

Taille 30 cm à 1,5 m
Poids 300 g à 2 kg
Période de remontée mars à juillet
Période de dévalaison octobre à février
Etat des populations Mauvais
Tendance Stable
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Biologie de l’espèce

L’anguille européenne est un poisson migrateur amphihalin, dont la vie alterne entre l’eau douce et l’eau salée.

 

L’anguille, contrairement aux autres migrateurs, se reproduit en mer, dans l’Atlantique Ouest, en mer des Sargasses. Après leur migration océanique et au gré des courants marins, les larves se répartissent dans tous les cours d’eau européens pour leur croissance.

La phase de vie continentale peut être très longue (12 à 15 ans pour les femelles et 6 à 8 ans pour les mâles). Les femelles ont une fécondité très importante (700 000 à 2 600 000 œufs/femelle). Il semblerait que les adultes meurent après la reproduction.

La vie en rivière étant longue, différents facteurs sont susceptibles d’avoir un effet sur le cycle de l’espèce (dévalaison et reproduction) comme la bio-accumulation de contaminants ou la présence d’un parasite (Anguillicola crassus), venu d’Asie depuis une vingtaine d’années.

L’anguille est capable de coloniser tout type de milieux, des secteurs les plus aval (une part de la population restant en Estuaire et sur le littoral), jusqu’à des zones en amont des bassins versants ayant une altitude maximale de 1 000 m.

 

 

Situation Actuelle

L’anguille présente l’enjeu socio-économique le plus important sur le bassin en particulier au stade civelle (ou pibale).

La population est en chute sur le bassin depuis le début des années 1980.

A l’échelle européenne, l’espèce est considérée comme étant en dehors de ses limites de sécurité biologique. L’existence d’un seul stock implique la mise en place d’actions de gestion sur l’ensemble de son aire de répartition continentale, c’est-à-dire à l’échelle européenne. Un plan de gestion national permet d’encadrer et orienter sa gestion sur le territoire français.

 

 

Historique

L’anguille européenne est une espèce présente depuis longtemps sur l’ensemble de l’hexagone. C’est une espèce ubiquiste : elle colonise tous les types de milieux (marais, rivière, lac…).

L’édification de barrages (en particulier hydroélectriques) ou le manque de gestion coordonnée et adaptée de vannes, d’ouvrages associés à des moulins, ou de protection à la mer a réduit les zones accessibles à l’espèce et a entraîné d’importantes mortalités à la dévalaison.

La dégradation des milieux, la pêche excessive des différents stades, le braconnage et  les problèmes de qualité et quantité d’eau douce ont accéléré la diminution de l’espèce.