Truite de mer

Salmo trutta trutta

Informations générales

Taille 50 cm à 1 m
Poids 2 à 12 kg
Période de remontée mars à juillet
Période de dévalaison mars à mai
Etat des populations Mauvais
Tendance Stable
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Biologie de l’espèce

 

Une femelle pond environ 2000 ovules/ kg. C’est entre 1 à 2 ans que les juvéniles vont  mettre en place des mécanismes d’adaptation à l’eau de mer qui vont les distinguer des autres formes de truites. Chez la truite, le processus de smoltification est réversible. L’instinct de retour à la rivière natale est moins prononcé chez la truite que le saumon.

Les truites de mer effectuent des migrations côtières sur le plateau continental et remontent en rivière entre mai et janvier pour se reproduire pour la première fois après un séjour dans l’Océan appelé « Finnock » qui peut durer de 3 mois à 3 ans.

En mer, la truite se nourrit de poissons et de crustacés et pourrait selon les cas, continuer à s’alimenter pendant la montaison.

 

 

Distinction truite/saumon

La truite se distingue du saumon par : une bouche plus grande, un pédoncule caudal plus large, une échancrure de la nageoire caudale plus faible, des écailles plus petites.

 

Situation Actuelle

Préoccupation mineure au niveau national. Pas de mesures de protection au niveau européen.

 

Historique

Compte tenu de ses caractéristiques et exigences biologiques, la truite de mer bénéficie des aménagements réalisés pour la libre circulation du saumon atlantique sur notre bassin. Il n’y pas d’action spécifique menée pour cette espèce.