Pêches électriques tacons sur la Dordogne

Les pêches électriques de contrôle des jeunes saumons (tacons) sur la Dordogne se sont déroulées fin août – début septembre 2018. Objectifs de l’action : suivre l’implantation des jeunes saumon atlantiques repeuplés suivre la réussite de la reproduction naturelle Sur tout le bassin, la saison de reproduction des grands salmonidés 2017-2018 a été marquée par […]

Les pêches électriques de contrôle des jeunes saumons (tacons) sur la Dordogne se sont déroulées fin août – début septembre 2018.

Objectifs de l’action :

  • suivre l’implantation des jeunes saumon atlantiques repeuplés
  • suivre la réussite de la reproduction naturelle

Sur tout le bassin, la saison de reproduction des grands salmonidés 2017-2018 a été marquée par des débits plutôt bas et relativement stables jusqu’au 10 décembre 2017. Plus de 700 frayères à grand salmonidés ont alors été recensées par le bureau d’étude ECOGEA pour MIGADO (4ème meilleure année, alors que le suivi était incomplet, en lien avec les conditions). Cependant, à partir de la mi-décembre, les débits des cours d’eau à régime naturel sont devenus très soutenus (9 fois le module sur la Corrèze). Même sur les cours d’eau à régime influencé, des déversements et des crues au début du mois de janvier ont été observés sur tous les grands axes du bassin.

La Dordogne

Selon les premiers résultats des pêches électriques, ces crues de décembre-janvier semblent avoir fortement impacté le recrutement des salmonidés, notamment sur les affluents. Toutefois, le substrat a été visiblement remobilisé. Les sédiments ont été mis en mouvement et transportés plus ou moins loin en fonction du courant. Les sables et les graviers auront retrouvé leur fonctionnalité de filtre de l’eau, de support de vie des invertébrés et des frayères (post épisode de crue).

Ce phénomène pourrait en partie expliquer la présence en nombre de jeune chabots de l’année. On observe généralement une seule ponte pour cette espèce lithophile, entre mars et avril.

Le bénéfice d’un tel épisode s’appréciera certainement pour la reproduction des 223 saumons ayant franchi le barrage de Mauzac cette année !

Les partenaires financiers de l’action : L’Agence de l’Eau Adour Garonne, la Région Nouvelle Aquitaine, le Département de la Corrèze.

L’association MIGADO tient à remercier tout particulièrement l’AFB, Tulle Agglo, la Communauté de communes du Midi Corrézien, les AAPPMA locales et les FDAAPPMA du Lot et de la Corrèze, qui entre autres ont mis activement la main à l’épuisette…